Une initiative à contre-courant  

Imprimer

Alors que toutes les avancées écologiques ont actuellement le vent en poupe, l’initiative sur le logement vient à contre-sens en voulant ralentir les améliorations énergétiques visant les immeubles. En effet, si cette initiative était acceptée, la Confédération, les cantons et les communes ne pourraient plus soutenir les améliorations énergétiques que si le nombre total de logements d’utilité publique reste strictement inchangé sur un territoire donné. Or, les subventions représentent un aspect important lors de la prise de décision de procéder ou non à des travaux énergétiques. Ainsi, ajouter une barrière supplémentaire à ce processus est totalement contreproductif et ne s’inscrit aucunement dans les enjeux écologiques actuels. Pour cette raison notamment, je voterai non à cette initiative.

Adrien-Jeandin-8_PV.jpg

Ci-contre: panneaux solaires sur le toit d'un immeuble en PPE à Thônex; l'existence de subventions est un facteur important pour encourager les copropriétaires à investir; il serait dommage que les subventions pour de tels projets soient retardées par des lourdeurs administratives ou, pire, refusées, ce qui risque d'être le cas si cette  initiative est acceptée.

Lien permanent 0 commentaire

Écrire un commentaire

Optionnel