11/06/2018

PAV : ne soyons pas mauvais perdants !

Que cela soit clair : celles et ceux qui ont voté contre la loi n’étaient pas contre la réalisation du PAV, même si c'est ainsi que ceux de l'autre camp les a dépeints. C’était vrai pour celles et ceux qui ont fait une (belle !) campagne pour le « non », par réelle conviction et sans y avoir le moindre intérêt[1]. C’était aussi vrai pour les 39% des votants et les 49% des députés au Grand Conseil, de même que pour toutes les associations qui défendent la propriété privée et les propriétaires, y compris ceux de la classe moyenne.

Mais les genevois ont voté avec leur cœur, pour ou contre le PAV alors que ce n’était pas l’objet du vote, trop technique sans doute.

Le diable se cache dans les détails, dit-on ; or ici, le diable ne se cachait pas mais trônait magistralement au cœur de la loi elle-même, et il reste à espérer que l’on arrivera malgré tout à placer quelques angelots au niveau de l’application. Il faut pour cela une meilleure concertation qu’il n’y en n’a eu jusqu’à présent entre le Conseil d'Etat et les milieux qui défendent la propriété, y compris celle de la classe moyenne. Appelons-la de nos vœux. Le temps est à l'appaisement et la coopération constructive.

___________________________________________________________________

[1] Même si j’ai entendu l’argument parfaitement saugrenu selon lequel les favorables au « non » souhaitant bloquer la construction de logements pour entretenir une « pénurie » et maintenir ainsi des prix artificiellement élevés ; or ce n’était même pas au légendaire « Café du commerce » où cela ne m’aurait pas étonné, mais de la part d’une personnalité politique dont je tairai le nom.

pav_place_etoile_a.jpg 

Maintenant espérons que le Conseil d’Etat entendra malgré tout les voix des opposants afin que les détails d’application soient assouplis, notamment en ce qui concerne la durée du droit de superficie pour les PPE, ainsi que pour les restrictions qui s’appliquent à la vente des appartements.

_____________________________________________

Tous veulent le PAV, et vite! Ci-contre: le périmètre de l'Etoile.

21:11 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Écrire un commentaire