24/10/2016

Sortir du nucléaire: idéalisme, ignorance et naïveté, mais aussi opportunisme politique, cynisme et égoïsme

Il est piquant d'observer que ceux-là même qui accusaient l'UDC de jouer sur les angoisses profondes de la population lors des initiatives sur les minarets, les criminels étrangers ou l'immigration de masse utilisent eux-mêmes les méthodes qu'ils critiquent chez les autres en lançant leur initiative sur la sortie du nucléaire, car leur but est bien d'exploiter, à des fins d'augmentation de leur popularité politique, la peur que suscite l'énergie nucléaire chez beaucoup. Voilà pour la mauvaise foi et l'opportunisme. Le cynisme vient du fait que ces mêmes milieux sont parfaitement conscients que l'abandon accéléré du nucléaire ne pourra se faire qu'avec l'achat massif d'électricité à l'étranger, elle-même forcément en grande partie d'origine fossile ou nucléaire. Le côté égoïste, c'est que cela revient d'une manière ou d'une autre - et une fois de plus - à reporter consciemment et volontairement, sur l'étranger, des nuisances réelles ou perçues dont nous ne voulons pas chez nous.

Les initiants auraient pu s'en prendre à l'énergie électrique d'origine fossile: cela aurait permis d'éviter des émissions de CO2; s'en prendre au nucléaire, c'est assurer plus d'émissions de CO2 et donc se tirer une balle dans le pied. Cela dit, que ce soit par idéalisme, ignorance ou naïveté, Genève votera peut-être en faveur de l'initiative "Sortir du nucléaire"; le peuple Suisse peut-être aussi. Peut-être même aussi une majorité des cantons. C'est finalement tellement tentant et facile de voter "oui" !

Qui n'a pas peur de l'énergie nucléaire?

Actuellement, outre les 450 réacteurs nucléaires en activité dans le monde, 63 supplémentaires d'une capacité moyenne de 1000 MW sont en construction, dont 21 en Chine, 8 en Russie, 6 en Inde, 4 chacun aux USA et aux Emirats et trois en Corée; il y en a même deux au Japon ! (https://www.iaea.org/pris/)

Sophie n'a pas besoin du nucléaire?

Par contre le reste du monde oui, du moins pour
quelque temps encore, donc pas besoin de l'insulter
en tirant la langue. Ceux qui voteront "oui"
condamnent Sophie à un monde avec plus de CO2
et un réchauffement climatique accéléré.
Ce n'est sans doute pas ça qu'elle veut.

Sortir du nucléaire progressivement, en douceur, naturellement...oui,
mais de manière brutale, arbitraire, inutilement précipitée, NON !

sophie_nucléaire copy.jpg

16:53 | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook

Commentaires

Ça c'est la réalité et loin d’être du "fantasme populiste qui fait peur":

1969 21 janvier Suisse Centrale nucléaire de Lucens Accident limité au site. - L'éclatement d'un tube de force provoque une impulsion de courant et le réacteur (un petit appareil expérimental construit dans une caverne rocheuse) explose. Il est totalement détruit. Le cœur est partiellement fondu. La majeure partie des substances radioactives est contenue dans la caverne.

fr.wikipedia.org/wiki/Liste_d'accidents_nucléaires

Écrit par : Steve Roeck | 25/10/2016

@Monsieur Singh Votre article reflète un réalisme qui malheureusement de nos jours est de plus en plus victime de l'émotionnel
Les émotions ne doivent jamais remplacer le raisonnement humain
Oui je spécifie humain ,les animaliers ayant trop tendance à remplacer ceux qui travaillent pour payer le chômage ou des rentes par des animaux comme les chats qui ayant à peine quitté le refuge se retrouvent à la rue pour revenir le soir à la maison quand leurs maitres sont rentrés du travail
Voter c'est comme gouverner ,one ne se laisse pas intimider surtout par des visages reflétant des peurs juste par devant caméra pour mieux instrumentaliser les lecteurs par là même entendez l'électorat
Et ceci a été révélé par des jounalistes Français mais y'a longtemps depuis le premier Chaplin qu'on est au courant des belles comédies mises en scène juste pour en effrayer d'autres
Très belle journée pour Vous

Écrit par : lovejoie | 25/10/2016

J'aimerais comprendre deux choses:
-pourquoi prolonger la vie des centrales si elles perdent de l'argent?
-pourquoi ne pas les mettre au centre des villes si elles sont sûres, afin de récupérer les 2/3 de chaleur pour le chauffage urbain ?

Écrit par : archi-bald | 25/10/2016

Nucléaire chronique d’un fiasco technologique

http://www.unige.ch/campus/campus125/dossier1/

Écrit par : Chuck Jones | 25/10/2016

JC: bonne pioche! J'adore!

"-pourquoi ne pas les mettre au centre des villes si elles sont sûres, afin de récupérer les 2/3 de chaleur pour le chauffage urbain ?"
Chiche!
Et un dépôt de déchets radioactifs sous le terrain ou l'immeuble de Monsieur Singh. Il sera d'accord, cohérence oblige.
C'est une hypocrisie de parler du gaz carbonique: le nucléaire c'est peanuts par rapport aux combustibles fossiles, et sans pétrole, il n'y a plus d'aviation ni d'agriculture intensive. C'est d'autant plus hypocrite quand on s'affiche aux commandes d'un avion. Il marche à quoi votre avion? À l'électricité d'origine nucléaire?

"l'abandon accéléré du nucléaire ne pourra se faire qu'avec l'achat massif d'électricité à l'étranger"
Quel manque d'imagination!

Et il vaut mieux se tirer une balle dans le pied que de développer une leucémie.

La Japon suit à l'accident de Fukushima a tourné plusieurs mois SANS aucune centrale nucléaire. Preuve que l'abondance conduit au gaspillage et menace la santé des gens.

http://www.leparisien.fr/flash-actualite-monde/l-allemagne-annonce-l-abandon-du-nucleaire-en-2022-et-veut-faire-ecole-30-05-2011-1472978.php

Lovejoie:
Avez-vous des enfants?

Écrit par : Charles | 25/10/2016

Il y a eu 2 accident majeurs qui ont contaminés une immense zone.
Un accident en Suisse, et c'est la majorité du territoire habité qui ne peut plus l'être.
La Chine, la Russie, par exemple, contrairement à la Suisse ne serait guère pénalisé par une zone contaminée. L'immensité de ces pays leur permettent de prendre ce risque.

Lorsque l'on tient à son pays où ont vécu mes ancêtres depuis probablement des milliers d'années, je ne tiens pas laisser la moindre chance que ce pays disparaisse sous une couche de radioactivité.

Le patriotisme, ce n'est pas de fermer les yeux parce que l'on veut "embêter" les vert ou les socialistes. C'est de penser à son pays sans regarder la couleur politique.

Ces vieilles centrales, les plus vieilles au monde, doivent fermer au plus vite.

Écrit par : motus | 25/10/2016

"Preuve que l'abondance conduit au gaspillage et menace la santé des gens."
Détrompez-vous, beaucoup de monde s'est plaint de l'augmentation de la pollution due aux centrales thermiques...

Écrit par : Géo | 25/10/2016

Dans vos différents commentaires, je n'ai pas lu d'argument objectif pour que l'on ferme les centrales nucléaires de manière précipitée plutôt que de les laisser fonctionner jusqu'à la fin de leur vie - entendu qu'elles ne seront pas remplacées - et de laisser la décision d'une éventuelle fermeture anticipée aux exploitants, ce qui était mon point de vue.

@Chuck Jones: je vous suggère d'envoyer le fracassant article de CAMPUS-UNIGE aux Russes, Indiens et Chinois pour leur faire changer d'avis. C'est d'ailleurs stupéfiant qu'ils ne l'aient pas lu. Aussi incroyable que cela paraisse, cet important journal ne figurerait-il pas dans la liste de leurs lectures obligatoires? Mais, suis-je tenté d'ajouter à votre commentaire, cher Mister Jones, "so what?"

Merci à vous tous de m'avoir lu. Déçu toutefois du niveau général des commentaires, je ferme la discussion.

Écrit par : Ashwani Singh | 25/10/2016

Les commentaires sont fermés.