02/06/2016

Traversée du Lac et fluidité des axes principaux: Thônex, Veyrier, Puplinge, Presinge, Jussy, Choulex, Meinier…même combat !

Pour ces localités de la rive gauche, le contre-projet à l'IN154 permettra d'assurer la fluidité de l'axe route-de-Jussy / avenue-de-Thônex (ce qui nécessitera bien sûr des mesures d'accompagnement et des aménagements spécifiques).

En plus de tous ses autres avantages largement connus, la Traversée du Lac (IN 157) permettra en outre de délester la route de Jussy sur son tronçon le plus engorgé, Puplinge-Thônex. Elle permettra aussi de désenclaver toute cette partie du canton, actuellement un espèce de cul-de-sac très mal relié au reste de la Suisse.

Alors clairement, pour le 5 juin: NON à l'IN 154, OUI au contre-projet, préférence au contre-projet et OUI à la Traversée du Lac !!


HPIM0706b.jpg

Finissons-en avec ça ! OUI à la Traversée du Lac, NON à l'IN 154, OUI au contre-projet!!!

07:48 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

Monsieur Singh,

Dans la journée d'hier, j'avais pris connaissance de votre sujet sur Monsanto et le glyphosate. A ce moment, je n'avais pas le temps de proposer un commentaire détaillé. Or le soir, je découvre que vous avez fermé les commentaires. C'est votre blog et vous en faites ce que vous voulez. Mais je constate qu'à plusieurs reprises vous affichez votre mépris pour vos contradicteurs.

A commencer en les apostrophant comme des moutons qui bêlent. Vraiment? Et si leurs prises de position ne résultaient pas au contraire d'une information non biaisée par des intérêts financiers, mais suite à une réflexion argumentée, cela ne vous a pas traversé l'esprit?

Vous parlez de DL50. C'est intéressant, mais complètement insuffisant. On dirait que vous n'avez-vous jamais entendu parler de perturbateurs endocriniens, ni de l'effet synergique de différentes molécules. Vous mettez en doute l'effet cancérogène des pesticides. Il a pourtant été démontré, comme pour la cause d'autres maladies auto-immunes ou dégénérative:
http://www.larecherche.fr/evenement/prix-recherche/entre-pesticides-cancer-lien-est-etabli-01-12-2009-81219

http://familleegger.blogspot.fr/2014/06/pesticides-et-lymphomes-le-lien-est.html

http://mediascitoyens-diois.blogspot.fr/2013/03/les-paysans-premieres-victimes-des.html

http://www.bioaddict.fr/article/le-lien-entre-pesticides-et-cancers-chez-les-agriculteurs-est-etabli-a624p1.html

Prenez la peine de lire ces information avant de venir déverser votre propagande en faveur de Monsanto et des autres industries chimiques. Monsanto est un symbole. Et à une longue histoire de saloperies derrière elle à commencer par l'agent orange.

Vous prenez la défense de l'industrie chimique qui empoisonne notre environnement et nos organismes avec ces biocides. Pratiquement pas un produit alimentaire qui ne soit contaminé avec ces molécules:
http://csglobe.com/alert-certified-organic-food-grown-u-s-found-contaminated-glyphosate-herbicide/

Glyphosate au menu. N'a-t-on plus le droit de choisir son menu? Ai-je encore le choix de ce que je mange et bois, ou suis-je obligé d'absorber des produits contaminés? Ai-je le droit à la santé? Ou suis-je obligé de subir la politique productiviste de gens qui ne cherchent qu'à s'en mettre plein les poches au détriment de la santé du plus grand nombre?

Vous prétendez que l'agriculture intensive est indispensable pour nourrir la population mondiale. C'est archi-faux. La population mondiale déjà n'est pas nourrie de façon satisfaisante à cause de l'agriculture intensive et parce que les pays du tiers-monde produisent des biens agricoles pour les pays riches. Pour résoudre le problème de la faim dans ces pays, il suffit de convertir toutes les cultures d'exportation qui ne servent pas à nourrir les populations (thé, café, cacao, coton, etc.) en cultures vivrières.

Un pays déjà est passé entièrement en agriculture biologique et ne souffre pas de la faim, au contraire de nombreux autres pays. Mais voilà ce pays ne vise pas l'enrichissement matériel et pécuniaire sans fin de ses élites et des multinationales corruptrices, mais le bonheur de sa population, ce qui passe par l'abandon des biocides.

Contrairement à ce que prétend un commentateur mal informé, le DDT n'a pas été complètement abandonné, mais reste une recommandation de l'OMS dans certaines conditions. En outre son abandon n'est pas le fait des "écolos", mais par le fait des résistances développées par les moustiques du fait d'une utilisation massive et indiscriminée. En outre cette substance a des effets nocifs sur la santé.
http://www.leparisien.fr/laparisienne/sante/un-seul-gene-suffit-a-rendre-le-moustique-resistant-aux-insecticides-25-02-2014-3623163.php#xtref=https%3A%2F%2Fduckduckgo.com

Ces problèmes de résistance sont massifs dans une agriculture intensive contrôlée par l'industrie chimique. Elles touchent aussi les bactéries qui deviennent résistantes à tous les antibiotiques connus. Tout ça pour faire du fric au détriment de la santé des populations.

Les brevets sur le vivant sont un scandale. Et montrent bien que le libéralisme prôné par certaines personnes ne tient que par l'intervention des États pour fixer des règles contraignantes et des sanctions.

Si vous acceptez comme les moutons qui broutent de l'herbe polluée d'absorber ces substances chimiques auxquelles l'histoire de notre espèce ne nous a pas préparé, libre à vous, mais n'imposez pas vos vues aux autres.

Pour votre défense de Monsanto, vous devriez leur demander une récompense bien méritée.

Écrit par : Charles | 10/06/2016

@Charles, je vous réponds ici puis fermerai aussi ce post. Mon propos n'est pas de faire le procès du glyphosate, ni de confirmer ou de contredire ses réels et prétendus effets toxiques, tératogènes, endocriniens, cancérogènes ou autres. Les moutons sont ceux qui se sont focalisés aveuglément sur ce seul produit, sur un seul producteur (même pas le plus important aujourd'hui d'ailleurs) et sur un seul nom de marque, alors que le glyphosate a certes des aspects néfastes - comme énormément d'autres produits d'ailleurs - mais au bilan qui n'est pas plus nocif que de nombreux autres pesticides. Je le répète, si c'est le glyphosate qui provoque une diarrhée nerveuse chez certains, qu'ils aillent manifester leur mécontentement chez SYNGENTA à Monthey ou chez le paysan du coin: plus cohérent, plus difficile, mais plus courageux. S'en prendre à MONSANTO, c'est tellement plus facile et ça n'engage à rien. "Clic, je partage. Bêê bêê bêê."

Écrit par : Ashwani Singh | 10/06/2016

Les commentaires sont fermés.