07/04/2014

Ces nouveaux quartiers où il fera si bon vivre…

Ils sont au nombre de dix, les « grands projets prioritaires » de construction de logements dans les zones de développement que sont notamment les Cherpines, les Communaux d’Ambilly, les Grands Esserts et Praille-Accacias-Vernets, ainsi que d’autres projets à Meyrin, à Bernex ou au Grand Saconnex, destinés à accueillir trois mille habitants par-ci et six mille - voire plus - par-là, au cours des prochaines années. Tous ces projets ont en commun qu’ils seront verts, feuillus, durables, doux en mobilité, économes en énergie, conviviaux, intergénérationnels et bien entendu équitables, renouvelables et garants d’une parfaite mixité sociale. Les habitants se connaîtront, se salueront dans la rue, prendront le temps de vivre et partageront des moments agréables assis sur un des nombreux bancs situés dans les espaces publics intitulés « agora », « forum » ou encore d’autres noms pleins de charme et de magie que les urbanistes et architectes n’auront pas de peine à nous proposer. Bien sûr pas de racaille, pas de tags, pas de seringues, jamais de « botellón » dans les parcs publics avec leur lot de bruit, de cartons de pizza, de cannettes vides et d’autres déchets pour gâcher cet environnement idyllique, car ici tout le monde se respecte.  La circulation automobile est limitée en zone 20, ou au maximum en 30. On s’y déplacera surtout à pied, en vélo ou en trottinette. Les transports publics seront rapides et à forte capacité. Tout sera fait pour éviter le trafic automobile, qui n’aura qu’à se déverser sur le réseau routier existant, à l'extérieur du  périmètre.

écoquartier.jpg  Quant aux autres communiers, aux habitants des quartiers voisins qui n’auront pas le bonheur d’être logés dans un si bel environnement, auront-ils à faire face à plus de trafic automobile ? Oui. Paieront-ils plus d’impôts ? Oui. Mais il ne faut pas qu’ils se plaignent, ils auront un si beau quartier à côté d’eux !

09:51 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook