20/02/2013

En Inde, création de la plus importante base de données biométrique mondiale

Près de deux ans et demi après son lancement en septembre 2010, le projet AADHAR (hindi pour "support" ou "fondation") présente à la fois de grands défis et d'énormes opportunités pour les prestataires de services informatiques indiens et étrangers. La complexité est liée au nombre de données à traiter: en effet, créer la plus importante base de données biométrique au monde portant sur 1,2 milliards d'habitants et la mettre continuellement à jour avec de nouvelles données est une tâche gigantesque.  Géré par un comité pilote comprenant des représentants du gouvernement ainsi que du secteur privé, le projet est réalisé par différentes entreprises sous mandat du gouvernement indien.

HY21-AADHAR_729734f.jpg aadhar3.jpg
Ci-dessus: prises d'empreintes digitales et photographie des rétines dans un des 36'000 centres Aadhar répartis dans tout le pays

Un numéro de dix chiffres est attribué à chaque résident du pays, puis stocké dans une base de données centralisée et lié à des données démographiques (nom, âge, sexe et adresse) et biométriques (photo, dix empreintes digitales et les images des iris des deux yeux). Actuellement, environ 250 millions de cartes d'identité basées sur AADHAAR ont déjà été émises, et près d'un million de nouvelles cartes sont émises chaque jour. La demande d'une carte AADHAAR est purement volontaire, mais les avantages sont tels qu'il est probable que quasiment toute la population du pays voudra être ainsi fichée d'ici deux à trois ans.

AADHAR4.jpg

Le système permettra pour la première fois aux couches sociales les plus défavorisées  de disposer d'une vraie pièce d'identité leur permettant - par exemple - d'ouvrir un compte bancaire. Lorsque le programme aura atteint sa taille définitive, il sera dix fois plus important que celui de la deuxième plus grande base de données biométrique mondiale, celle de la FBI aux Etats-Unis. Les défis techniques (ampleur du projet, nombre de requêtes par jour, rapidité d'accès…) créent d'énormes opportunités pour les entreprises, tant indiennes qu'étrangères.


à g.: les migrants, les populations tribales et les autres couches sociales les plus défavorisées pourront enfin posséèder une vraie pièce d'identité.

13:08 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.