21/03/2012

Tram 16: Thônex le veut de retour!

Hier 20 mars 2012, le Conseil municipal de Thônex a voté une motion invitant le Conseil administratif à intervenir auprès du Conseil d’Etat et du Conseil d'administration des TPG pour demander le rétablissement au plus vite d'une ligne de tram reliant directement Moillesulaz et Cornavin. Cette motion, proposée par le groupe PLR et dont votre serviteur était cosignataire a été votée par une large majorité des Conseillers municipaux, malgré une opposition incompréhensible des socialistes, verts et consorts qui étaient d'avis que finalement tout va bien et que "circulez, il n'y a rien à voir". Dommage qu'ils n'aient pas préalablement consulté leurs collègues des communes voisines de Chêne-Bourg et de Chêne-Bougeries, où des motions similaires ont été votées quasiment à l'unanimité…

Ces dernières années, les Thônésiens n'avaient pas à rougir de leur fréquentation des transports publics, comme en témoignait le fort taux de remplissage des trams dès les arrêts "Moillesulaz" et "Graveson". Cette ligne était par ailleurs très utilisée par les frontaliers des communes voisines, de Gaillard notamment, dont toute la population souhaite voir éviter l'usage de la voiture pour les trajets quotidiens. Pour les habitants de Thônex et de Gaillard devant se rendre à Cornavin, le CEVA ne constitue pas une solution, car on imagine mal comment se feraient en pratique les liaisons entre les arrêts "Moillesulaz" et "Graveson" d'une part, et la gare de Chêne-Bourg d'autre part. Ainsi, le nouveau réseau risque fort de "casser" une dynamique et des comportements responsables qui ont mis de longues années pour se développer.

tram16_2.JPG

Alors que la mise en service du nouveau réseau devait améliorer grandement la mobilité de la population, force est de constater que le nouveau dispositif ne répond pas avec satisfaction aux besoins de la population de Thônex et constitue de toute évidence une régression.

Pour le texte complet de la motion, cliquez ici

 

à g.: le tram 16 à Cronavin: ligne à réintroduire au plus vite!

09:52 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

Commentaires

"le nouveau dispositif ne répond pas avec satisfaction aux besoins de la population de Thônex et constitue de toute évidence une régression"

Mais où va donc se cacher l'évidence...
Réponse : dans la satisfaction de la population thonésienne.
On comprend mieux pourquoi Thônex ne construit évidemment pas de logements.

Écrit par : Genevois | 21/03/2012

Cher Genevois, je n'ai pas vraiment suivi votre pseudo-démonstration logique ou syllogisme, mais avant d'affirmer que Thônex ne construit "évidemment" pas de logments, renseignez-vous! Ainsi vous sauriez par exemple que la Commune de Thônex a levé l'année dernière ses dernières oppositions au PLQ des Communaux d'Ambilly,que le Conseil municipal a voté les PLQ des quartiers de Clair-Val et de Miribel, que le quartier d'Etienne-Chennaz va démarrer sa deuxième phase...Thônex, ville déjà fortement urbanisée, n'a pas de leçons à recevoir de quiconque en matière de constuction de logements. Merci de me lire.

Écrit par : Ashwani Singh | 21/03/2012

D'ailleurs une question interessante pour les TPG, la DGM et le DCTI (alors DTP): combien avait coûté, à la population genevoise, la constuction des quelques 200m de rails aujourd'hui parfaitement inutiles entre Bel-Air-Cité et le Quai de le Poste? Et pour le raccordement inverse, de Georges-Favon à Bel-Air-Cité, en passant par la rue du Stand?

Écrit par : Ashwani Singh | 21/03/2012

Les commentaires sont fermés.