06/10/2010

Nos amis les orangs-outangs

2810orangutan_narrowweb__300x4280.jpg

Tout comme celui de beaucoup d'espèces sauvages, l'habitat naturel des orangs-outangs est menacé par la déforestation et l'exploitation minière croissante sur l'île de Bornéo. Nous le regrettons bien sûr et voudrions tous faire quelque chose, mais ne sommes pas toujours d'accord sur les mesures à prendre.

Certains groupes politiques de Thônex se sentent hautement concernés et pourraient - par exemple - proposer que certains espaces verts de la commune soient réservés à la culture de figuiers et de bananiers, dont il paraît que les fruits sont particulièrement prisés par ces primates sympathiques et intelligents, avec qui nous partageons apparemment 96% des gènes et dont la branche aurait divergé de celle de l'homme il y a un peu plus de 10 millions d'années.

Bien évidemment ces modestes actions n'auront absolument aucun impact sur la protection de l'espèce, mais  au diable l'objectivité, le pratique, l'utile, le possible et le rationnel, l'important n'est-il pas surtout d'être solidaire et de montrer l'exemple? Alors Thônex, une commune phare dans le domaine? Une proposition que certains pourraient faire au prochain conseil municipal, proposition qui pourrait même recueillir une majorité tant les votes sur ce type de sujet sont étonnants !   (v. mon post précédent).


16:39 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

Le problème de MM Loutan et Dupraz est qu'ils ne proposent que des motions pour les abeilles, pour les salamandres ou autres lézards qui traversent les routes, pour les vers de terre, ...

Il serait peut-être temps que les représentants de la gauche thônésienne sortent de chez eux pour découvrir une race animale très intéressante et à protéger ... les humains.

Mais Alain Dupraz, très certainement futur candidat au Conseil administratif en 2011, n'a découvert ses concitoyens qu'il n'y a que quelques mois lorsqu'il a commencé sa campagne. Avant, personne ne l'a vu dans les manifestations et fêtes communales... et pourtant c'est le champion de la critique... de ce qu'il ne connait pas.

Écrit par : Philippe C | 07/10/2010

Philippe C a tout compris. Heureusement que dans quelques mois, les électeurs de Thônex se souviendront du temps que certains ont fait perdre au Conseil municipal pour des sujets triviaux et totalement hors de tout propos avec les vrais problèmes de notre commune, et le leur feront payer de manière cinglante !!!

Écrit par : chat_touilleur | 11/10/2010

Les commentaires sont fermés.