25/09/2010

L'UDC se met au vert…et c'est le monde à l'envers

Lors des débats du Grand Conseil liés au projet de loi de déclassement de la zone des Cherpines, les interventions de deux élus UDC ont particulièrement retenu l'attention.

Se voulant défenseur de la zone agricole, le sympathique vigneron au nœud papillon Eric Leyvraz demande si l'on va "…bientôt faire pousser des salades sur les toits…": Or sans aller jusque là, doit-on considérer qu'affecter 47% de la surface du Canton de Genève à la zone agricole se justifie encore en 2010 et que son déclassement limité, sélectif et progressif reste un sujet absolument tabou? Bien sûr, les Genevois sont attachés au vignoble et ne voudraient pas que l'on y touche. Par ailleurs les produits maraichers écoulés localement constituent une agriculture de proximité que l'on doit encourager. Mais les centaines et centaines d'hectares dévolus aux champs de blé, de colza, de tournesol ou encore de betterave n'ont absolument rien à voir avec une agriculture "de proximité": certains ont été plantés à la place de vergers,  encore nombreux dans notre région il y a un siècle, puis progressivement arrachés car trop intensifs en main d'ouvre et insuffisamment rentables. Avant de trop glorifier la zone agricole, n'oublions pas aussi qu'elle est consommatrice de pesticides et de carburant diesel pour les engins, et qu'elle ne peut se passer d'une main d'œuvre majoritairement immigrée en tout temps, et en période de récolte tout particulièrement.

Lire la suite

13:44 | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook

21/09/2010

Aspirateurs à voitures - J'en veux !

Les brigades vertes ne veulent pas que l'on construise de nouvelles routes ni de la fluidification des routes existantes au moyen de giratoires, d'échangeurs, de tunnels ou de passages sous-route, sous prétexte que ce seraient des "aspirateurs à voitures". Selon leur raisonnement - bien sûr fallacieux - Monsieur Dupont lirait dans le journal qu'il a été décidé - par exemple - d'aménager la traversée de Vésenaz par un passage sous la localité et se dirait alors : "vite chez mon concessionnaire Auto-Macho pour enfin m'acheter la V8 de mes rêves et traverser Vésenaz matin et soir en faisant vroom-vroum !" et qu'il faut l'en empêcher - lui et ses affreux semblables - par tous les moyens, notamment en supprimant des voies de circulation, en supprimant des places de parking en surface, en bloquant la construction de nouveaux parkings et en remplaçant, par des feux, les giratoires construits il y a quelques années seulement, à grand frais.

Lire la suite

12:12 | Lien permanent | Commentaires (13) | |  Facebook

03/09/2010

Le VRAI problème de circulation à Thônex

Contrairement à ce que pourraient penser ceux qui ne connaissent pas notre commune, ce n'est pas tellement le trafic automobile est-ouest, essentiellement transfrontalier, qui pose problème à Thônex: celui-ci est en effet bien canalisé sur l'Autoroute Blanche puis sur la route de Malagnou, qui ne traverse Thônex que sur quelques centaines de mètres, route qui par ailleurs se trouve en partie en tranchée et qui longe des zones non vouées au logement telles que les installations du centre sportif intercommunal.

Le poste frontière de Moillesulaz ne constitue plus un point de passage important pour le trafic automobile. En plus, les frontaliers utilisent bien les transports publics au maximum de leur capacité, comme en témoigne la difficulté d'y trouver une place aux heures de pointe dès les arrêts de Moillesulaz ou de Sous-Moulin.

(à d.: avenue
Ad
rien-Jeandin,
Thônex,
sens
ée être
une rue de quartier...)

HPIM0706b.jpg

Lire la suite

10:25 | Lien permanent | Commentaires (16) | |  Facebook