03/09/2010

Le VRAI problème de circulation à Thônex

Contrairement à ce que pourraient penser ceux qui ne connaissent pas notre commune, ce n'est pas tellement le trafic automobile est-ouest, essentiellement transfrontalier, qui pose problème à Thônex: celui-ci est en effet bien canalisé sur l'Autoroute Blanche puis sur la route de Malagnou, qui ne traverse Thônex que sur quelques centaines de mètres, route qui par ailleurs se trouve en partie en tranchée et qui longe des zones non vouées au logement telles que les installations du centre sportif intercommunal.

Le poste frontière de Moillesulaz ne constitue plus un point de passage important pour le trafic automobile. En plus, les frontaliers utilisent bien les transports publics au maximum de leur capacité, comme en témoigne la difficulté d'y trouver une place aux heures de pointe dès les arrêts de Moillesulaz ou de Sous-Moulin.

(à d.: avenue
Ad
rien-Jeandin,
Thônex,
sens
ée être
une rue de quartier...)

HPIM0706b.jpg

Le vrai problème - chronique qui par ailleurs va en s'aggravant - est posé par l'axe nord-sud (Route de Jussy - Avenue de Thônex). Il y circule quotidiennement un trafic pendulaire - relativement peu composé de frontaliers car il s'agit essentiellement d'habitants du secteur Arve-et-Lac qui travaillent à la Praille, aux Acacias, à Carouge, à Bardonnex ou encore à Plan-les-Ouates: or sans de ligne de transports publics performante sur cette bien pauvre "Tangentielle est" du canton, les transports motorisés individuels sont inévitables, leurs malheureux pratiquants utilisant leur véhicule non par plaisir, mais bien par nécessité.

Le résultat? C'est 20'000 véhicules par jour qui passent par le centre de Thônex, en empruntant des rues secondaires ou de quartier que sont les avenues Tronchet et Adrien-Jeandin, rues absolument pas faites pour ça, où circule aussi un transit de camions, de véhicules agricoles, d'engins de chantier ou encore de tracteurs de betteraves se rendant jour et nuit à la gare de marchandises CFF de la Praille au moment de la récolte en automne: incroyable mais vrai, ce trafic passe par là tout simplement…parce qu'il n'a pas le choix! Et ça ne va pas s'améliorer: en effet l'urbanisation des Communaux d'Ambilly générera un trafic supplémentaire de 6'000 véhicules par jour en direction du centre urbain de Thônex.

Que faire?

1. Exiger de la DGM (Direction générale de la mobilité) que les plans directeurs soient respectés: ceux-ci prévoient en effet depuis 20 ans que l'axe de circulation nord-sud prioritaire évite les rues Tronchet et Jeandin, à forte densité d'habitation.

2. Fluidifier l'axe nord-sud partout où cela est possible par des giratoires ou des passages sous-route, par exemple au carrefour avec la rue de Genève (rappelons que plus de 60% des Thônésiens avaient voté en faveur de la traversée de Vésenaz, v. mon post à ce sujet)

3. Réaliser le plus rapidement possible la traversée du lac et l'autoroute de contournement "est" (Vésenaz-Vallard ou Vésenaz-Etrembières) avec une sortie à Mon-Idée afin de capter et de canaliser le trafic de transit et notamment celui qui sera généré par les Communaux d'Ambilly.

10:25 | Lien permanent | Commentaires (16) | |  Facebook

Commentaires

Oui,
oui,
Super oui...

Écrit par : Philippe Souaille | 04/09/2010

Non, non, et non!

Vous le dites vous-mêmes : les gens sont contraints d'utiliser la bagnole, non par plaisir, mais parce qu'il manque des Transports publics. Alors plutôt que de se mobiliser pour déplacer ce trafic là où il nuira à d'autres et s'engorgera à nouveau, il faut se mobiliser pour augmenter la capacité en transports publics sur cet axe! Ainsi que sécuriser les trajets à vélo pour ceux qui aiment bien les véhicules individuels!

Écrit par : Sandro Minimo | 06/09/2010

Avant tout, merci pour l'honneur que vous me faites, Egregio Professore, en lisant mon blog. Je ne suis pour une fois pas en désaccord avec vous. Un axe de transports publics performant sur la tangentielle "est" (disons Jussy - Puplinge - Mon-Idée - Thônex - Sierne - Vessy - Carouge - Bachet - Plan-les-Ouates) serait en effet une excellente chose. Mais là où nous divergeons, pas au prix d'y entraver encore plus la circulation automobile, quîl faut surtout chercher à flu-i-di-fier.

Et que les Plans Directeurs soitent enfin respectés et la traversée du lac enfin réalisée.

Distinti saluti.

Écrit par : Ashwani Singh | 06/09/2010

Thônex, commune de GE frontière

Commentaire de citoyen CH, payant abos TPG pour soi + famille,

soit usage & abos TPG,
allant du domicile aux TPG en 2-roues (VTT de marque et en état),
que nous laissons parqués & cadenassés aux barres & emplacements prévus à cet effet, par ex. sur le parking P+R de Sous-Moulin

Ne retrouvant pas nos VTT au retour du boulot sur ce même parking TPG P+R Sous-Moulin
Volés, sans espoir de ristourne sur l'achat obligatoire en remplacement du VTT volé, nos assurances responsabilité etc, ne couvrant pas ces vols
Devant racheter, quelques années plus tard, le même type de VTT entretenu avec pièces rechangées à neuf, à plus de 400% de son prix

Devant acquitter la facture de 40CHF pour ce VTT volé et "retrouvé" par l'assoce dont les flics nous donnent l'adresse: Fourrière vélos Genève, Assoce pour la Récup de vélos volés: fourriere.velo.@gegmail.com,

dont les employés (clandestins ou/& autres sans papiers demandeurs de titre de séjour, voleurs, sont payés par les contribuables genevois).

Malgré mon âge & mes X licenciements parce que suisse, mon cerveau fonctionne. Et le vôtre?

Écrit par : grandmère | 06/09/2010

Ok alors vous faites un projet de tangentielle pour les TPG? Ce serait génial de voir ça émerger des rangs libéraux!

Pour le reste : toutes les expériences montrent que le meilleur moyen de fluidifier la circulation automobile à long terme est de développer les transports publics et... réduire les voies pour les voitures! Elargir les routes existantes ou en créer de nouvelles ne fait que générer du nouveau trafic et finit par engorger les routes de nouveau à long terme. Je sais, c'est pas intuitif, mais c'est comme ça. Et c'est scientifiquement démontré. On voit bien d'ailleurs que les villes qui ont misé sur la bagnole en créant des autoroutes urbaines ont toutes des bouchons gigantesques, contrairement à celles qui ont mis l'accent sur les transports publics.

Il y a eu deux rapports commandés par le gouvernement britannique qui démontrent que construire de nouvelles routes ne résout en rien les problèmes d'embouteillages.

Le New Scientist a publié un article sur un modèle qui démontre mathématiquement ce phénomène :

http://www.newscientist.com/article/dn6922

Une explication résumée ici :
http://bicycleuniverse.info/transpo/planning.html#futility

Et en détail là :
http://bicycleuniverse.info/transpo/roadbuilding-futility.html

Meilleures salutations!

Écrit par : Sandro Minimo | 06/09/2010

@sandro: bien sûr il y a plein de "rapports" établis pas des cabinets de conseils complaisants ou cyniques, mandatés par des collectivités à obédience verte pour "valider" leurs théories, tout ça bien entendu avec l'argent des contribuables... mais que ne ferait-on pas pour une cause aussi noble?

Mais ceux qui pondent ces "rapports" prétendument "scientifiques" oublient les lois fondamentales, notamment celle du bilan de masse: on ne peux pas conduire deux voitures en même temps, pas plus que l'on peut en conduire une en même temps sur deux routes différentes...

P.S: en Grande Bretagne, les travaillistes et leurs consorts verts qui ont sans doute "commandé" le dit rapport ont été balayés aux dernières élections. Bien fait pour eux !

Le rapport du New Scientist (merci pour le lien) parle de routes menant vers le centre ville, et non de rocades ou de tangentielles, ce que vous avez choisi d'occulter. C'est pas bien !

Écrit par : Ashwani Singh | 06/09/2010

Vols à THONEX, absence de sécurité, circulation en 2-roues:

P+R de Sous-Moulin:
qui est responsable du vol des 2-roues cadenassés aux barres prévues à cet effet par les TPG?

Vol des 2-roues sur parking TPG P+R de Sous-Moulin, saccages, roues écrasées, etc:

- VTT de marque, 100% en état comme le mien, cadenassés aux barres de parking des 2-roues sur le P+R de Sous-Moulin, par des abonnés usagers des TPG:

- qui est responsable des vols des 2-roues cadenassés par les abonnées des TPG, aux endroits prévus par les TPG,
comme en l'occurrence, sur le parking P+R des 2-roues de sous-moulin:

Serait-ce la mairie de Thonex, les TPG, la ville de Genève?

Devant les vols dont il sont victimes,
quel est le recours restant pour les jeunes abonnés TPG
devant cette absence de sécurité assurée dans la ville de GENEVE ?
Si ce n'est ce que les séniors pourraient entendent à leur encontre, à ce sujet

Écrit par : na...ya | 06/09/2010

Truc: étant 2 dans un même foyer fiscal à qui c'est arrivé dans 1 cours laps de tps,

- en cette zone frontalière de Genève, ville qui en a plusieurs,

- où nos assurances obl. responsabilité civile+ménage couvrent nos responsabilités.

- où les vols de nos 2-roues sur tout parking TPG ou ailleurs à GE ne sont pas couverts, ni par nos abos TPG ni par nos assurances,

- mais & où par contre nous restons redevables de nos 4-roues qui récoltent 100CHF d'amende pour stationnement non autorisé (copie disponible sur demande) d'étudiant sur le parking, site de sa propre école... dont aucun étudiant n'obtint d'autorisation - comme en l'occurrence, l'hiver ayant fait sa route sur la rampe de Chancy, les plaques de verglas non éliminées sur la chaussée ont valu à quelques fous de 2-roues de se rétamer dans la descente.

Soit GE assure la sécurité des voies, des parkings, des 2-roues, préserve et respecte l'accès de quelques emplacements aux étudiants à leurs lieux d'étude etc,

Soit GE continue d'asséner toutes amendes à tout-va, comme aux étudiants CH n'ayant aucun autre choix pour accéder à leurs places d'études que l'usage de leur 2-roues,

dont quelques uns des parents les finançant ne sont que des séniors CH licenciés au profit de frontaliers sans expérience - ceci étant un autre point.

Difficile d'être suisse de souche à Genève, d'être chez soi, de revendiquer ses droits.

Écrit par : grandmère | 06/09/2010

A se demander si le vrai problème n'est pas celui de la mentalité des soit-disant responsables & décideurs sur cette question, voyant ici des français résidents suisses comme Philippe Souialles ou autres établis comme Sandro Minimo faisant, pour la gestion genevoise du problème de la circulation des sans papiers dans l'Europe, de l'apologie d'americans scientists

Un comble!

Écrit par : grandmère | 06/09/2010

Monsieur Singh,
Suisse, j'ai respecté et étudié culture, us & coutumes de votre pays. Dont je n'ai jamais, où je n'ai jamais même formulé la pensée d'y être citoyen, dans ce monde et cette culture admirables.

Vous êtes ici nouveau citoyen en Suisse et dans une culture plurale, englobant du latino et de l'anglo-saxon, les 2 passablement contradictoires.

Vous avez censuré X fois toute réponse de ma part sur votre blogue, marquant ainsi vos choix culturels refusant tout avis féminin

Quelle est votre progression mentale et culturelle d'aujourd'hui?

Écrit par : grandmère | 06/09/2010

@grandère: malgré mon nom, je suis suisse, "nouveau citoyen" certainement pas, habitant Genève depuis 1965 et Thônex depuis 1980, élu au Conseil municipal en 2007 et Président du parti en 2010: je dis bien "élu", en plus par des citoyens suisses, certainement majoritairement et "de souche suisse" - ce qui semble vous préoccuper tout particulièrement - et de surcroit dans un parti qui n'est pas de gauche, pas une mince affaire vous vous en doutez quand on porte mon nom. Alors si vous "respectez ma culture", ça veut dire que vous respectez la culture suisse et je m'en réjouis.

Quant à le 2e partie de votre message, je n'ai jamais rien censuré sur mon blog, bien que certaines fois j'ai été, il est vrai, fortement tenté de le faire. Je n'ai par ailleurs aucun souvenir que vous n'y ayez jamais contribué.

Ma progression mentale et culturelle? Tout un programme. J'y travaille.

Merci de poster à partir de maintenant des commentaires en rapport direct avec les problèmes de circulation à Thônex, sinon je vais VRAIMENT être obligé de vous censurer! Vous trouverez certainement d'autres blogs où vos jérémiades seront accueillies à bras ouverts.

Bien à vous.

Écrit par : Ashwani Singh | 06/09/2010

En Inde, en Asie du Sud-Est comme en d'autres pays émergents, le petit acheteur contribuable est le pion dont la croissance fait ses digits année après année.

A presser les citrons à GE, nos élus responsables vont devoir en arriver à instaurer des zones de circulations payantes, taxées, aux 4-roues.
Ce qui ne peut qu'être accompagné de sécurité avérée pour le reste des moyens de transports.
Ce qui pour l'instant,
n'est pas le cas.
Où nous allons bosser en 2-roues + abos TPG,
tout en devant faire face à la dégradation de l'insécurité de nos transports écolos,
et aux augmentations de primes tous azimuts (assurances, etc),
des augmentations de nos coûts d'énergie,
et des surcoûts pour absences de solutions alternatives.

Evidences, qui n'ont pas besoin d'être rappelées aux contribuables.

Écrit par : grandmère | 06/09/2010

@grandmère: ouf, voilà, vous parlez enfin des problèmes de circulation qui sont malheureusement bien réels, à Thônex notamment, mais dans d'autres communes aussi. Vous habitez Thônex? Assistez donc aux séances de Conseil municipal qui sont publiques et vous pourrez observer ce que font vos élus, qui consacrent beaucoup de temps, leurs soirées et temps de loisirs, à gouvernance de la commune. Vous êtes d'une autre commune? C'est le cas là-bas aussi. La critique est facile. Il est beaucoup moins évident, croyez-moi, de tenter modestement et à petites doses de convaincre et de tenter de faire avancer ses idées, de communiquer ses convictions. Beaucoup des sujets que vous évoquez (CEVA; PACA) sont du ressort du Grand conseil et non des conseils municipaux. Leurs séances sont également publiques: allez-y! Ecrivez à vos députés et vos conseillers municipaux! Nous avons la chance de vivre dans une démocratie, système qui marche le mieux quand les citoyens s'impliquent !

Écrit par : Ashwani Singh | 06/09/2010

@ Ashwani. Ah ben bien sûr, tous ces rapport sont écrits par le grand complot écologiste mondial. Le même qui crée intentionnellement des bouchons depuis 30 ans dans les grandes villes du monde qui ont tout misé sur la bagnole! Ben voyons!

Cela dit, cette question est simple. On ne peut (heureusement) pas en conduire deux à la fois, mais la bagnole occupe infiniment trop d'espace par rapport à son usage (90% d'entre elles ne contiennent que le seul conducteur). Petite démonstration en images ici :

http://carfree.free.fr/index.php/2008/04/19/automobile-et-consommation-d%E2%80%99espace/

S'il y a une seule question à laquelle j'ai besoin que vous répondiez, c'est un mystère que je souhaite éclaircir. Comment est-ce possible que les libéraux, ceux qui défendent partout l'efficacité et la rentabilité soient aussi les plus acharnés dans la défense de ce mode de transport qui est le plus inefficace (on le voit ci-dessus en terme d'espace, on pourrait dire la même chose du point de vue énergétique)?

S'il vous plaît, éclairez-moi, car c'est quelque chose que je n'ai jamais compris!

Écrit par : Sandro Minimo | 06/09/2010

Ah non, on ne peut pas laisser Sandro avoir le dernier mot. Ne lui en déplaise, il est impératif de créer de nouveaux axes de circulation à l'est de l'agglomération genevoise, c'est une question avant tout de rééquilibrage géographique de la couronne. Avec l'avènement de l'autoroute d'axe européen qui passe à l'ouest de la ville, des villes comme Lancy, Vernier ou Meyrin ont pu se développer industriellement parlant, les rapprochant encore d'avantage de Cointrin. Par contre, les communes des 3 chênes, coincées entre Genève et Annemasse sont prises dans un flot incessant de véhicules et d'embouteillages d'où l'on peut se rendre facilement en voiture qu'à 1208 et 1207 à Genève, le reste de la Suisse semble très loin pour les petits déplacements. Les habitants proches de l'A1 ne comprennent pas cela, faites une fois le trajet entre la sortie Grand-Lancy et la douane de Fossard une fois aux heures de pointe (dans ce sens le soir ou l'inverse le matin) et vous comprendrez mieux pourquoi j'insiste là-dessus. Ah, qu'il est embêtant ce lac, pas placé au bon endroit, lol

Écrit par : Paul Myers | 22/04/2015

Merci M. Paul Myers de me lire. Depuis 2010 quand j'avais publié ce post, les choses on considérablement évolué. Il y a eu le rapport cantonal de 2011, le rapport de l'OFROU de 2013 et la réponse à ce dernier par le Conseil d'Etat en 2014. Il n'est depuis longtemps plus question d'Etrembières, Berne ne voulant plus d'une plateforme autoroutière supplémentaire, point barre. Je vous invite à suivre ce dossier sur mes posts plus récents, notamment http://unegeneveouvertedynamiqueetoptimiste.blog.tdg.ch/archive/2015/01/14/traversee-du-lac-et-pave-dans-la-mare-weibel-une-variante-se-263689.html où vous trouverez les références aux rapports précités ainsi que du projet "rail-route" de l'ingénieur Weibel. Bonne lecture et au plaisir d'échanger des commentaires avec vous!

Écrit par : Ashwani Singh | 23/04/2015

Les commentaires sont fermés.