03/02/2010

L'aérodrome d'Annemasse, une infrastructure régionale

Nombreux sont ceux qui, du côté suisse de la frontière, sont très prompts à dénoncer la supposée absence d'infrastructures régionales côté français. Or je ne parlerai pas aujourd'hui de la rapidité avec laquelle les Français savent construire des autoroutes, des giratoires et des passages sous-route - j'y reviendrai. Non, je veux vous parler de l'aérodrome d'Annemasse situé à 7km et 10min de Thônex, inutile donc de préciser qu'il est beaucoup plus accessible que Cointrin pour bon nombre d'habitants du secteur d'Arve-et-Lac.

On n'y trouve pas de vols à destination de Londres, Tokyo ou Phuket, mais par contre une plateforme aéroportuaire dynamique où se côtoient un aéroclub qui propose entre autres une formation au pilotage, un exploitant d'hélicoptères, de nombreux propriétaires d'avions de tourisme et des hangars abritant des avions d'affaires. En effet, l'aérodrome est ouvert à l'aviation civile et dispose d'une piste en dur balisée, permettant d'accueillir des bimoteurs à turbine et des biréacteurs légers d'affaires.

Johnny Halliday y atterrit parfois lorsqu'il se rend dans notre région. Autre type d'utilisateur, les patrons de PMI de Haute Savoie et de la Vallée de l'Arve en particulier ont bien compris l'intérêt que présente l'aérodrome pour leurs déplacements professionnels, pilotant souvent eux-mêmes leur avion. Aujourd'hui, l'aviation d'affaires est un mode de transport rapide, efficace et combien plus confortable et agréable que l'aviation civile commerciale.

La traversée du lac et l'autoroute de contournement "est" (Vésenaz-Etrembières) mettront un jour le petit bijou qu'est l'aérodrome d'Annemasse à moins de 20 minutes d'ensemble de la rive gauche. Parions qu'au fil des ans, de plus en plus d'industriels et hommes d'affaires suisses seront également conquis.

Une piste de 1300m de long et 30m de large,
pouvant accueillir des avions de 20 tonnes

v. aussi Faisons Genève,
Johnny sur Travserser la Rade

08:08 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.