29/11/2009

Thônex peut voir l'avenir avec optimisme

Avec un fort aux de participation, Thônex a dit oui au CEVA et oui à la tranchée couverte de Vésenaz. Le soutien apporté par les Thônésiens aux habitants de Vésenaz mérite tout particulièrement d'être relevé: il s'agit en effet du taux le plus élevé du canton parmi les grandes communes urbaines et périurbaines (Carouge, Lancy, Meyrin, Onex et Vernier). Il faut y voir un vote de sympathie envers ceux qui souffrent des mêmes problèmes que nous, de même que l'espoir que prochainement, on s'adressera aussi aux problèmes de circulation de Thônex. Un bon présage enfin pour progresser concrètement sur le projet de traversée du lac!

 

 

Thônex

Canton de Genève

Pourcentage de oui au CEVA

59,9%

61,2%

Pourcentage de oui à la tranchée couverte de Vésenaz

60,3%

54,2%

Taux de participation

60,1%

57,8%

17:40 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

25/11/2009

Le vote de dimanche est important pour Genève, et tout particulièrement pour Thônex !

Les habitants des communes suburbaines engorgées quotidiennement matin et soir par les voitures pendulaires ont l'occasion de voter pour deux objets directement liés à ce trafic. Beaucoup se sont déjà exprimés par correspondance ou Internet, mais les résultats seront probablement à tel point serrés que les derniers qui se rendront dimanche au local de vote pourraient faire pencher la balance dans un sens ou l'autre. Commune la plus peuplée du secteur d'Arve-et-Lac, Thônex est particulièrement concernée, et le vote des Thônésiens sera certainement analysé de près. Si nous voulons continuer d'argumenter avec conviction en faveur de la réalisation de la traversée du lac et l'autoroute de contournement de Vésenaz à Vallard ou Etrembières dans un avenir pas trop lointain, nous devons dire oui au CEVA. Il en va en effet de notre crédibilité: nous ne pouvons pas à la fois nous plaindre du trafic pendulaire et rejeter ce projet. De même, si nous espérons convaincre nos autorités de la nécessité de régler le problème du trafic de transit nord-sud en fluidifiant d'une manière ou d'une autre l'axe "route de Jussy - avenue de Thônex", nous ne pouvons tout de même pas refuser un tel projet à Vésenaz. Pour moi ce sera donc OUI au crédit complémentaire pour le CEVA et OUI au crédit complémentaire pour traversée de Vésenaz. J'espère que les Thônésiens seront très largement du même avis.

(v. aussi http://unegeneveouvertedynamiqueetoptimiste.blog.tdg.ch/a... et
http://unegeneveouvertedynamiqueetoptimiste.blog.tdg.ch/a... )

20:32 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

24/11/2009

Bagnolezilla, le monstre qui ne veut pas mourir

A défaut de pouvoir tuer le monstre, on a choisi de le piquer, le pousser, le pincer et le priver de dessert dans l'espoir que, de guerre lasse, il aurait l'obligeance de disparaître discrètement. Malheureusement, la tactique n'a pas eu l'effet souhaité: non seulement très exigeante en énergie et tension nerveuse, l'approche adoptée n'a fait qu'irriter Bagnolezilla qui est devenu particulièrement agressif. Il ne fait d'ailleurs pas mine de partir. N'aurait-il pas été infiniment préférable de lui réserver une aile abandonnée du château et de lui donner à boire et à manger, ainsi que plein de jouets? Les automobilistes qui circulent sur une grande boucle autoroutière ainsi que sur voies radiales rapides et fluides, disposant de parkings en suffisance et judicieusement places, ne cesseraient-ils pas d'envahir les rues du réseau secondaire et de quartier, axes qui pourtant devraient avant tout servir les habitants, les riverains, la mobilité douce…? Trop simple? Sans doute…mais ça fait du bien de le dire…

(v. aussi http://unegeneveouvertedynamiqueetoptimiste.blog.tdg.ch/a... )

20:33 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

20/11/2009

Un habitant de Thônex qui voit plus loin que le bout de son nez

En évoquant le traversée de Vésenaz et les votations du 29 novembre, le député Pierre Weiss écrit ce jour dans son blog:

"Tunnel sous Vésenaz : aide-toi et le canton t'aidera !

Une modeste tranchée couverte (570 mètres) pour le réseau des routes cantonales genevoises, mais un signe fort de solidarité avec les habitants des communes subissant un lourd transit quotidien de véhicules. Leur qualité de vie, leur sécurité ne peuvent laisser indifférent. Hier Carouge, aujourd’hui Collonge-Bellerive, demain Meyrin, le Grand-Saconnex, mais aussi Chancy."

J'invite M. Weiss, l'ensemble du Grand Conseil et le futur Conseiller d'Etat en charge de l'amménagement à pas oublier Thônex, sinistrée par 40.000 véhicules pendulaires qui se croisent en plein centre urbain, dont 20.000 sur le seul axe nord-sud (Jussy/Puplinge/Pont-de-Sierne/Vessy/Carouge), axe qui ne sera JAMAIS bien desservi par les transports publics. Selon les prévisions mêmes de la DGM, la première phase des Communaux d'Ambilly (horizon 15 ans) occasionnerait par ailleurs un trafic supplémentaires de 6000 véhicules par jour rien que sur cet axe. Un tunnel depuis la route de Jussy vers l'avenue de Thônex est donc indispendable à moins de considérablement accélérer la réalisation de la traversée du lac et de son compélément indispensable, l'autouroute de conournement "est" (de Vésenaz à Vallard ou Etrembières).

La population de Thônex les remercie d'avance! Bien sûr, j'e ne doute pas qu'elle votera massivement pour soutenir les habitants de Vésenaz, qu'elle comprend parfaitement et dont elle partage la frustration.

(v. aussi http://unegeneveouvertedynamiqueetoptimiste.blog.tdg.ch/a... )

17:24 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

18/11/2009

Politiquement incorrect

Commerce équitable … développement durable … égalité des chances … énergies renouvelables … intégration … mixité sociale … mobilité douce …solidarité…  la liste est longue de ces éternels slogans bateau répétés ad nauseum tout au long de la campagne électorale genevoise de ces derniers mois, par quasiment tous les groupes politiques (sauf, j'en conviens, un ou deux !), qui semblent avoir cru utile d'ânonner en cœur ces thèmes usés et rebattus - mais politiquement des plus corrects -, voir de se concurrencer et carrément de surenchérir ! Tout cela m'a évidemment agacé au plus haut degré, non pas que ces idées soient toutes inintéressantes dans l'absolu, mais surtout parce  que ça sonnait creux. Une petite minorité des candidats et des élus croient peut-être sincèrement à tous ces…disons "idéaux", mais je doute que cela soit le cas de la majorité. Pour ma part, j'en ai trop vu, je suis probablement trop cynique et ai j'ai l'esprit trop critique pour pouvoir véritablement m'enthousiasmer pour, disons pour rester poli, ces…"concepts". Je préfère de loin pratiquer et écouter le parler vrai. Or je n'ai que peu ou pas entendu les mots que j'aurais de loin préféré entendre: pragmatisme, bon sens, mesure, équilibre, proportionnalité, responsabilité individuelle…

15:08 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

12/11/2009

MINE de rien, 'faut ARRÊ-ter !!!

Beaucoup de bonnes raisons ont déjà été avancées pour voter contre l'"initiative contre les minarets" (attention de ne pas nous tromper en votant!): ouverture, tolérance, laïcité, droits humains, égalité de traitement, respect des minorités - j'en passe et des meilleurs - toutes teintées d'angélisme et de considérations éthiques ou morales parfaitement louables mais qui n'émeuvent en aucun cas les initiants et leurs sympathisants. Il y a toutefois un argument auquel ils seront certainement sensibles: le ridicule. D'une certaine manière, les initiants nous ont déjà ridiculisés en nous imposant devoir de nous prononcer sur un tel sujet. Il nous reste toutefois un moyen de nous en sortir la tête haute: celui qui consiste à rejeter massivement cette initiative en reportant ainsi le ridicule sur les initiants: une variante du thème de l'arroseur arrosé cher au cinéma muet. Puis nous pourrons enfin passer à des sujets importants: relance économique, rétablissement de la sécurité, construction de logements, traversée du lac…

(v. aussi http://unegeneveouvertedynamiqueetoptimiste.blog.tdg.ch/a... )

16:29 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

05/11/2009

La Belle Isa

Verlaine s'invite dans la campagne:

La belle Isa, qui mut dans l'air du temps…
Marque, avec l'entente, le quatuor gagnant…

 

11:01 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

03/11/2009

Interdisons les dreads !!!

L'inititative "pour l'interdiction des dreads" stipule que:

La Constitution fédérale du 18 avril 1999 est modifiée comme suit:

Art. 72, al. 3 (nouveau)
Toute coiffure comprenant des dreads est interdite en Suisse.

Symboles provocants et arrogants d'une culture étrangère à nos valeurs, les dreads doivent être supprimés. Les accepter, c'est dans un premier temps ouvrir la porte à la culture du cannabis, à la consommation de ganja, aux squats, au reggae, aux rastas et leur message de haine contre Babylone et d'adhésion à Zion puis, lorsque la situation sera devenue totalement incontrôlable, nous serons envahis par les dealeurs, les mendiants, les cambrioleurs, la racaille, la musique bruyante chez les voisins et les odeurs de cuisine épicée dans tout l'immeuble. OUVRONS LES YEUX! Bientôt, nous ne pourrons plus manger tranquillement une fondue chez nous en écoutant Alain Morisod, cela nous sera interdit car prétendument pas assez tolérant de la diversité. Envoyons un message fort: STOP, CA SUFFIT, NOUS SOMMES EN SUISSE! Signez l'initiative!

dreads2.jpg

08:41 | Lien permanent | Commentaires (27) | |  Facebook

01/11/2009

La traversée de Thônex

Il est beaucoup question ces temps de la traversée de Vésenaz, dossier observé de près par les habitants de Thônex chez qui il suscite qui suscite envie et, avouons-le, une certaine jalousie! Nous aimerions aussi une traversée qui, partant de la route de Jussy au nord, rejoindrait l'avenue de Thônex au sud de l'agglomération urbaine. Car à Thônex, ce n'est pas tellement la radiale qui mène au centre-ville qui pose problème, ce trafic essentiellement transfrontalier passant en grande partie par la route Blanche et la route de Malagnou, puis destiné à être transféré en partie sur le CEVA. Non, le vrai problème de Thônex est posé par le trafic nord-sud (secteur d'Arve-et-Lac vers Carouge ou Plan-les-Ouates), axe qui ne sera jamais correctement desservi par les transports publics et pour lequel les automobilistes n'ont pas d'alternative que de passer en plein centre de Thônex, en empruntant les rues du réseau secondaire et de quartier. Tant que la traversée du lac et le bouclement autoroutier "est" (de Vésenaz à Vallard ou Etrembières) ne seront pas réalisés, Thônex continuera longtemps d'être engorgé. Alors, réalisons une traversée de Thônex!

traversee_thonex.jpg
Une traversée sous-route qui évite le centre urbain de Thônex. v. aussi http://www.apexserv.com/asingh/mobilite.php .

 

09:00 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook