20/11/2009

Un habitant de Thônex qui voit plus loin que le bout de son nez

En évoquant le traversée de Vésenaz et les votations du 29 novembre, le député Pierre Weiss écrit ce jour dans son blog:

"Tunnel sous Vésenaz : aide-toi et le canton t'aidera !

Une modeste tranchée couverte (570 mètres) pour le réseau des routes cantonales genevoises, mais un signe fort de solidarité avec les habitants des communes subissant un lourd transit quotidien de véhicules. Leur qualité de vie, leur sécurité ne peuvent laisser indifférent. Hier Carouge, aujourd’hui Collonge-Bellerive, demain Meyrin, le Grand-Saconnex, mais aussi Chancy."

J'invite M. Weiss, l'ensemble du Grand Conseil et le futur Conseiller d'Etat en charge de l'amménagement à pas oublier Thônex, sinistrée par 40.000 véhicules pendulaires qui se croisent en plein centre urbain, dont 20.000 sur le seul axe nord-sud (Jussy/Puplinge/Pont-de-Sierne/Vessy/Carouge), axe qui ne sera JAMAIS bien desservi par les transports publics. Selon les prévisions mêmes de la DGM, la première phase des Communaux d'Ambilly (horizon 15 ans) occasionnerait par ailleurs un trafic supplémentaires de 6000 véhicules par jour rien que sur cet axe. Un tunnel depuis la route de Jussy vers l'avenue de Thônex est donc indispendable à moins de considérablement accélérer la réalisation de la traversée du lac et de son compélément indispensable, l'autouroute de conournement "est" (de Vésenaz à Vallard ou Etrembières).

La population de Thônex les remercie d'avance! Bien sûr, j'e ne doute pas qu'elle votera massivement pour soutenir les habitants de Vésenaz, qu'elle comprend parfaitement et dont elle partage la frustration.

(v. aussi http://unegeneveouvertedynamiqueetoptimiste.blog.tdg.ch/a... )

17:24 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.