21/10/2009

L'erreur collective

Que ce soit dans les livres d'histoire, les recueils de stratégie d'entreprise ou les manuels d'instruction militaire, beaucoup a été écrit au sujet de la psychologie de l'"erreur collective" selon laquelle un groupe peut être amené à prendre une décision que la majorité des membres pris individuellement sait, en son for intérieur, être aberrante. Parmi les facteurs de risque figurent la loyauté envers le groupe, le refus de critiquer les camarades, le respect de la hiérarchie ou encore les longs processus décisionnels pendant lesquels les conditions extérieures changent profondément. Seule la présence de quelques individus (il n'en faut parfois qu'un seul) éclairés, courageux, profondément convaincus et déterminés peut alors permettre d'éviter à tous de rentrer ensemble dans le mur. Qu'ils en soient remerciés.

"Lorsque les données et les circonstances changent, je change d'avis. Et vous, Monsieur, vous faites quoi?" - John Maynard Keynes

Le grand économiste anglais nous rappelle que ce n'est pas parce que l'on a choisi une voie à un certain moment qu'il faut absolument et toujours la suivre obstinément jusqu'au bout. Ainsi, s'arrêter parfois quelque temps pour réfléchir, ce n'est pas "retourner sa veste" mais tout simplement faire preuve d'intelligence, de bon sens et de responsabilité.

17:09 | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook

Commentaires

Et si vous appliquiez ce sage principe de l'erreur collective au CEVA, au stade de Genève, à la voie centrale, à l'absence de traversée de la rade, à l'usine des Cheneviers inaccessible par le rail, etc... Bien à vous

Écrit par : JF Mabut | 21/10/2009

Le CEVA est tout sauf une erreur collective JFM, le peuple genevois saura nous le montrer le 29 NOVEMBRE EN VOTANT OUI! Il nous faut une infrastructure efficace de transports publics dans la région, grâce à l'investissement de l'Etat. Investissement public prôné d'ailleurs par ce même Keynes...
OUI au CEVA pour éviter le chaos et le blocage de la mobilité!

Écrit par : Juani | 21/10/2009

Sauf que l'on peut faire plus vite , moins cher et adaptable aux évolution, ce que le CEVA ne fait pas !

le CEVA est une grave erreur ! 280 vices de formes, falsification des réalité sur la vidéo pro ceva! et surtout un coût non contrôllé de plus de 2 milliards !

Reprenons maintenant le projet de 1992 le VAL !

Écrit par : Charognard | 21/10/2009

CONTRE LE CHAOS, CONTRE LES BLOCAGES, OUI AU CEVA!
POUR UNE GENEVE QUI AVANCE!
charognard, vous faites de la pure désinformation!
Plus vite? NON il n'y a pas de projet qui peut commencer l'année prochaine. Combien de recours y aurait-il pour un autre projet? Avec quel financement? Quelle volonté politique?
Moins cher? NON les hypothétiques autres options sont tout aussi chères voire plus, traversée de la rade ou barreau sud. D'ailleurs le CEVA n'est pas si cher par rapport à ce qui se fait ailleurs. Zurich dépense 2,5 mia pour sa gare souterraine... Le CEVA permet lui un RER, un métro et des trains grande lignes!
Plus adaptable? Ca ne veut rien dire! Le futur RER desservira le centre ville, la périphérie, toute la Côte et la France voisine, soit une solution en parfaite adéquation avec le développement de l'agglomération!

Les charges de l'OFT ont été prises en considération, le budget et tenu à 1,4 mia et les vidéos sont parfaitement conformes à ce que l'avenir nous réserve! Soyons audacieux, croyons en notre région.
VOTONS OUI au CEVA contre les blocages et le CHAOS de la mobilité!

Écrit par : juani | 22/10/2009

Je constate que mon post sur l'erreur collective a déclenché une micro-tempête ! Je faisais bien sûr allusion voilée à la mairie de Thônex - v. le titre de mon blog ainsi que mon post précédent - et non au CEVA. Je rassure juani et mes amis pro-CEVA que je reste autant que jamais pro-CEVA avoué et engagé: vivant dans une commune sinistrée chaque jour par 40.000 véhicules pendulaires, il ne saurait en être autrement. Je dis "oui" aux infrastructures et aux investissements, par contre "non" à des projets pharaoniques qui ressemblent plus à des dépenses qu'à des investissements; non au cathédrales dans le désert !

Écrit par : Ashwani Singh | 22/10/2009

Ce n'est pas le CEVA, petit traclet ridicule, qui va supprimer les voitures des frontaliers car ce tortillard ne desservirait uniquement Annemasse qui ne prévoit aucun parking pour les usagers des transports publics ! D'autre part, j'aimerais que les ardents défenseurs du p'tit train m'explique comment feront les frontaliers qui viennent de la Vallée Verte, de la Vallée de l'Arve, de La Roche ou Reinier, où gareront-ils leurs voitures ? J'aimerais aussi connaître commnet les suisses, propriétaires de résidences secondaires dans ces mêmes endroits feront pour se rendre chez eux ou comment feront les clients des grandes surfaces pour transporter tous leurs achats ? à pied jusqu'à la gare avec les dizaines de kilos de marchandises ? Il faut classer verticalement au plus vite ce projet stupide et beaucoup trop coûteux !

Écrit par : octave vairgebel | 22/10/2009

Les commentaires sont fermés.